Les quatre principaux radars vitesse

Nombreux sont les dispositifs mis en place pour contrôler et limiter les excès de vitesse sur la route. Le principal but de ces matériels est de réduire le nombre d’accidents routiers. Parmi eux figurent les radars. Parmi les radars les plus populaires, il y a le radar vitesse fixe, le radar vitesse embarqué, le radar discrimant et le radar mobile nouvelle génération.

LE RADAR VITESSE FIXE

Le radar vitesse fixe est le premier type de radar utilisé comme système de sécurité routière. Il est installé sur les bords de route, surtout dans les zones classées dangereuses. Sa principale fonction est de calculer instantanément la vitesse des voitures à leur passage. Ce dispositif prend en compte une marge de 5 km/h si la vitesse de l’automobile est en dessous de 100 km/h et de 5 % pour celle au-dessus. Par exemple, si le conducteur roule à 98 km/h, le chiffre enregistré est de 93 km/h. Suivant la décision du Ministère de l’Intérieur du 15 février 2013, la présence de type de radar sur les routes doit être marquée par des panneaux d’annonce radars. Il est régi par l’arrêté du 4 mars 2013.

Les radars vitesse fixes sont posés sur des lieux proposés par la Préfecture dudit département. Ils sont placés dans :

  • Les zones où les accidents sont majoritairement dus à l’excès de vitesse.
  • Des intervalles réguliers sur les importants itinéraires afin de réduire la vitesse moyenne sur la totalité du trajet.
  • Les parties où les conducteurs doivent à tout prix faire davantage preuve de vigilance.
  • Les lieux où la présence des forces est impossible.
Article qui pourrait vous intéresser :  Les joyaux de la royauté britannique

LE RADAR VITESSE EMBARQUÉ

Le radar vitesse embarqué est uniquement utilisé par la Police et la Gendarmerie. C’est un type de radar qui est installé à l’intérieur d’un véhicule garé au bord de la route.

Comme le radar vitesse fixe, celui-ci prend également en compte la même marge. La différence, c’est que sa présence n’est pas signalée par des signalétiques. De plus, les forces de l’ordre peuvent l’utiliser n’importe où. Cela invite chaque conducteur à être prudent tous les jours. En Août 2015, 569 radars embarqués ont été déployés en France.

LE RADAR DISCRIMANT

Le radar discrimant est un type de radar vitesse fixe qui est capable de distinguer la taille des véhicules, surtout les poids lourds. Il permet de contrôler le respect des limitations de vitesse pour chaque catégorie de véhicule.

Il permet aux forces de l’ordre d’identifier avec précision le véhicule qui a commis une infraction. Cela est pratique dans les situations où plusieurs véhicules ont été repérés passer sur un endroit exact. Cela est possible grâce à ses trois modules qui mesurent la vitesse, distinguent la taille de la voiture et identifient sa direction.

LE RADAR MOBILE NOUVELLE GÉNÉRATION

Comme tous les autres, les radars mobiles nouvelle génération ont pour mission de détecter tous les véhicules en excès de vitesse. Mais à leur différence, ils opèrent sans flash visible. Ce type de radar peut enregistrer les vitesses même en roulant.

Il est fait pour cibler les conducteurs qui font des excès de vitesse très importants. Une marge de 10 % pour les vitesses inférieures à 100 km/h et de 20 % pour les supérieures à 100 km/h.

Article qui pourrait vous intéresser :  Parler l’espagnol, quels sont mes avantages ?