Le Portugal et la religion

Le catholicisme est la religion dominante au Portugal. L’église catholique a toujours joué un rôle majeur dans ce pays au cours des siècles. Elle a même été un des piliers du régime dictatorial de Salazar, qui utilisa le pèlerinage de Fatima pour sa propagande, en particulier dans le nord du pays où l’Église a accueilli avec peu d’enthousiasme la Révolution des œillets en 1974.
Aujourd’hui, deux Portugais sur trois se déclarent catholiques mais les gens célèbrent de moins en moins les mariages à l’Église. L’influence de l’Église se réduit peu à peu.

Notre-Dame de Fatima

C’est un symbole de l’importance de la religion au Portugal. Notre-Dame de Fatima est le nom donné à la Vierge Marie lorsqu’elle est apparue à trois petits bergers: François et Jacinthe Marto et leur cousine Lucie dos Santos, sur le site de Fatima, petit village du centre du Portugal. Lors de cette première apparition le 13 mai 1917, elle leur demande de revenir le mois suivant pour prier. Les enfants sont alors accompagnés par une foule de plus en plus nombreuse et le 13 octobre 1917, plusieurs dizaines de milliers de croyants et curieux furent témoins du « miracle »promis par la Vierge Marie. Il se produit en effet dans le ciel un phénomène lumineux, considéré comme inexplicable par les chercheurs, appelé par la suite « le miracle du soleil » ou la « danse du soleil ».

En tout, la Vierge est apparue à six reprises au cours de l’année 1917. Suite à une enquête canonique, l’Evêque de Leiria, Mgr José Alves Correia da Silvaune reconnaît officiellement les apparitions mariales en 1930, et approuve la dévotion à Notre-Dame de Fatima. Cela renforce le succès populaire de ce petit village qui deviendra un grand centre mondial de pèlerinage. Les catholiques viennent du monde entier pour faire ce pèlerinage au moins une fois dans leur vie. Catholiques ou simplement curieux, pour vraiment vous imprégner de l’ambiance du pèlerinage, prenez un cours de portugais à Paris avant d’y aller.

Article qui pourrait vous intéresser :  L'histoire Angelio

Notons que les apparitions mariales de Fátima ont été précédées de trois apparitions d’un ange, appelé l’ange du Portugal, en 1915 et 1916.

Les secrets de Fatima

Lors de sa troisième apparition, la Vierge a révélé un message composé de 3 parties aux enfants bergers. Mais suivant les instructions de la Vierge, ces derniers n’ont rien divulgué. Ce n’est qu’en 1942 que Lucie dos Santos, la seule survivante, révéla les deux premières parties du secret : la première évoque la vision de l’enfer et la seconde concerne la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie.

Par contre, la troisième partie du secret est rédigée sur deux feuilles en 1944 et déposée aux archives secrètes du Vatican en 1957. Lucie dos Santos demande à ce qu’on ne les ouvre qu’après 1960. Le pape Jean-Paul II décide d’ouvrir les enveloppes contenant le texte original et sa traduction après la tentative d’assassinat dont il a été victime le 13 mai 1981. C’est en 2000 que le Vatican a publié officiellement les deux textes. Les deux enveloppes de trouvent toujours aux Archives du Saint-Office de nos jours.