Enter your keyword

post

Les jeux Olympiques, la beauté de pluridisciplinarité

Les jeux Olympiques, la beauté de pluridisciplinarité

L’origine des Jeux Olympiques :

Réintroduits par le baron Pierre de Coubertin à la fin du 19è Siècle, les Jeux olympiques déjà existés, sous une autres forme pendant la période de la Grèce antique.

A l’origine, les jeux olympiques ont été réalisés tous les quatre ans pour la vénération de Zeus Olympien. Ce jeu olympique antique a vu le jour en 776 avant Jésus Christ à Olympe qui est un centre religieux se situant à Grèce, à proximité de la petite cité d’Olympie, plus précisément dans la plaine de l’Elide. Et qui a été créé par l’initiative du roi d’Elis dit Iphitos. Au commencement, le Jeu Olympique ne comportait qu’une seule discipline de course à pied qui a été nommée « le Stadion » : une course longue de 200 m soit 600 fois la longueur du pied d’Héraclès, fils de Zeus et d’Alcmène, selon la mythologie. Le premier de l’épreuve est le seul à être récompensé dans cette compétition.

Ensuite, d’autres disciplines ont été additionnées au tournoi comme le lancer du disque et de javelot, des courses de chevaux… Et cette coutume a duré pendant des millénaires. Les jeux olympiques de l’antiquité ont pris fin en 393 après J.C.

La cérémonie d’ouverture a été vue dès le premier jeu olympique, et a été fait trois jours avant le commencement des compétitions. Des musiques suivies de danses avec des chants sacrés, mais aussi de sacrifices ont été effectués par les athlètes, leurs familles et aussi les magistrats à Olympes pour la vénération de Zeus. Cependant, durant l’Antiquité, les femmes n’étaient pas autorisées à assister à la célébration.

Les Jeux Olympiques après l’antiquité :

Une idée de renouvellement des jeux olympiques à l’anniversaire de la fédération omnisports française à Paris a été élaborée par Pierre de Coubertin en 1892. Et ce projet de rénovation a été voté à l’unanimité par les 2000 personnes dans ce congrès. Et deux ans après, le devise du Jeu olympique a été proclamé : « citius, altius, frotlus » ce qui signifie : « plus vite, plus haut, plus fort » caractérisant chacun des disciplines qui composent ce le jeu.

Après cette renaissance des jeux olympiques, l’entrée dans une nouvelle ère dite l’ère moderne du nouveau Jeu Olympique fut entamée. La première compétition de cette ère moderne se déroula à Athènes, en Grèce, en 1896 et a réuni plus de 200 participants provenant de 14 pays différents. L’hymne olympique a vu le jour lors de cette célébration à Athènes et le drapeau  à cinq anneaux enlacés a flotté pour la première fois aux jeux olympiques d’Anvers, en 1920.

Et durant cette édition, le premier champion de l’époque, de l’épreuve du triple saut, est James Connolly de nationalité Américaine.

Depuis 1924, les jeux olympiques ont été faits en deux saisons celle de l’été et de l’hiver. Mais en 1992, le jeu d’été a été décalé de deux ans.

La langue officielle des jeux olympiques était le français mais a été échangée, aux XXè siècle, pour la langue anglaise.